Prenons notre avenir en main !

Coopérative Intégrale Citoyenne du pays stéphanois

.

Ensemble :

  • développons l’auto-organisation citoyenne permettant de répondre aux besoins essentiels des habitant.e.s du territoire,
  • engageons la mutation écologique, sociale et solidaire en vue d’un changement de système global donnant chance à notre avenir commun…
  • faisons fonctionner un large système de production et d’échange en monnaie à valeur temps,
  • multiplions les projets collectifs utiles à toutes et tous, hors du système marchand,
  • développons une dynamique solidaire inclusive « sans aidant ni aidé »…

Trouvez ici les différents groupes constitués

Vous pouvez vous inscrire ou vous désinscrire aux listes de discussion mail correspondantes.

Ce que nous proposons

Dans notre contexte de détérioration climatique et écologique accélérée, et de crise économique et sociale majeure pouvant faire suite au Coronavirus :

Nous appelons à multiplier maintenant les lieux de jardinage et les poulaillers sur tous les espaces utilisables, dans les jardins privatifs en préalable à d’autres projets, afin d’avoir dés l’automne une récolte conséquente à mutualiser et gérer collectivement au bénéfice de celles et ceux qui en auront le plus besoin

Nous proposons de développer nos connaissances et pratiques en permaculture, pour régénérer les écosystèmes vivants, capter le carbone dans le sol et préparer les récoltes saines et abondantes qui vont nous être vitales demain. Construisons la résilience de notre territoire et prenons notre avenir en main !

.


Autonomie alimentaire sur le bassin stéphanois

Selon l’agence indépendante UTOPIES, voir étude publiée en 2017, 1.7% des produits alimentaires consommés sur le territoire, directement ou après transformation, ont été produits localement

Dans le même temps, Saint-Étienne Métropole se félicite de son économie agricole riche et dynamique, avec ses espaces naturels, forêts et terres agricoles représentant 74% de sa superficie

Devant la nécessité d’un vaste plan de développement de l’agriculture paysanne et biologique locale, les habitant.e.s du territoire se mobilisent :

  • Pour favoriser les circuits courts, soutenir les organisations paysannes et exiger un accès facilité aux terres agricoles pour les projets agroécologiques visant l’autonomie alimentaire…
    .
  • Pour développer leurs propres capacités à répondre à leurs besoins essentiels grâce à l’auto-organisation citoyenne et solidaire, hors du système marchand…

Coopérative territoriale, production, échanges locaux et monnaie temps :

Comment ça marche…?

Quelques explications en vidéo…